Déclaration de la FCPE au CDEN du 19 Février 2019

22 février 2019
Par

CDEN du 19 février 2019

Déclaration de la FCPE ESSONNE

Impression

 

Monsieur le Préfet,
Madame la Directrice Académique des Services de l’Éducation Nationale,
Monsieur le Président Délégué à l’éducation, aux collèges et à l’accès aux savoirs,
Mesdames, Messieurs les membres du CDEN,

Nous sommes invités aujourd’hui en CDEN comme chaque année pour discuter notamment de la Dotation Horaire Globale attribuée aux établissements. Nous sommes conscients que les services de l’inspection ainsi que les chefs d’établissements ont dû beaucoup œuvrer pour faire plus avec moins de moyens.

Mais ce travail n’est pas suffisant pour répondre au mieux et de façon différente aux besoins des élèves du département.

Le climat scolaire au sein de nos écoles est affecté par une évolution des effectifs qui n’est pas suivie par les moyens nécessaires pour pouvoir travailler dans les meilleures conditions.

Ceci ne fait qu’augmenter les tensions au sein de la communauté éducative.

Comment faire face à des classes de maternelle surchargées, des classes élémentaires en REP+ surchargées, auxquelles il faut parfois ajouter les élèves des dispositifs ULIS ou UP2A, des collèges où les surveillants sont en sous-effectifs ?

Les moyens alloués par l’Éducation nationale aujourd’hui risquent de ne plus garantir ni la sécurité au sein des établissements, ni la qualité de l’enseignement public que nous sommes en droit d’attendre de notre République.

Nous, représentants des parents d’élèves de la FCPE, tenions également à exprimer notre mécontentement au vu des moyens annoncés dans la future DHG.

Plusieurs collèges ont d’ailleurs voté une Motion à ce sujet dont vous avez été destinataire.

 

Médecin, infirmières, psychologues, assistantes sociales

Autre situation alarmante, la pénurie de Médecins de l’éducation nationale, d’infirmières, de psychologues et d’assistantes sociales : pour information et rappel, en octobre 2017, l’Académie de médecine publiait un rapport sur « La médecine scolaire en France » qui jugeait la mise en grande difficulté des actions éducatives fondamentales en matière de prévention pour les enfants et les adolescents scolarisés».

La carence en Médecin scolaire menace la qualité et l’égalité du dépistage précoce et de la prévention, en particulier pour les grands problèmes de l’adolescence : échec scolaire, addictions, obésité, troubles neuropsychiques.

Il est nécessaire de recruter des médecins de l’éducation nationale, experts en santé des élèves pour mener de vraies actions de prévention dans tous les établissements scolaires ainsi que des infirmières, psychologues et assistante sociale.

Malgré la reconnaissance du principe d’inclusion et de non-discrimination par la loi de Refondation de 2013, et les efforts en matière d’inclusion, il reste encore beaucoup à faire ! Nous sommes régulièrement sollicités par des familles ayant une notification de la MDPH mais aucune AVS de nommées pour accompagner leurs enfants !

La FCPE appelle à la mise en œuvre de toutes les recommandations du rapport du Défenseur des droits visant à instaurer l’égalité des droits devant, dans et par l’École. Nous tenons à rappeler l’une de nos priorités en matière d’inclusion : le recrutement de personnel AESH en nombre suffisant pour répondre aux besoins des élèves accueillis ; le réemploi des personnels sans rupture d’accompagnement pour l’enfant et une formation des personnels d’accompagnement mise en place au début de leur recrutement.

Accéder à l’École, être accompagné et respecté dans sa scolarité sont des droits qu’il faut faire appliquer partout.

 

Dotation Départementale

Concernant la dotation départementale allouée aux collèges, la FCPE 91 s’inquiète des trop nombreuses remontées des parents élus en conseil d’administration où on leur annonce des diminutions des activités pédagogiques, des restrictions budgétaires.

Alors oui on pourrait dire que les gestionnaires et principaux des établissements ne sont pas toujours très au fait des calculs réalisés par le Département mais au final se sont les élèves qui en subissent les conséquences.

Ce Département décide seul de ce qui est bien pour les familles, pour exemple, la suppression de la gratuité de la cantine pour les familles en grande précarité, la mise en place d’un règlement pour la restauration commun à tous les collèges qui ne laisse aucune autonomie pour les établissements.

 
Sectorisation des collèges

Concernant les nouvelles sectorisations, il y a un grand manque d’information, les parents sont inquiets et pour la plupart ne savent toujours pas dans quels collèges iront étudier leurs enfants à la rentrée prochaine. Ainsi, un certain nombre d’entre eux, qui en ont les moyens financiers, réfléchissent à inscrire leurs enfants dans des collèges privés.

Nous souhaitons rappeler ici certaines valeurs que notre association de parents d’élèves, la FCPE, défend.

Ces valeurs sont celles de l’école publique, gratuite et avec la même chance de réussite pour tous les élèves.

Des élèves de 6ème habitant à quelques mètres de leur collège de secteur se retrouvent désormais dans une autre ville obligée pour la plupart d’emprunter les transports en commun.

Les parents tout comme les élèves sont inquiets car :
– cela augmente fortement l’amplitude horaire de leur journée ce qui ne favorise pas l’apprentissage.
– Malgré les discutions entreprises avec IDF mobilité les horaires des bus ne sont pas toujours adaptés (car les élèves sont parfois obligés de descendre plusieurs arrêts avant l’arrivée devant l’établissement pour arriver à l’heure), ou tout simplement pas respectés (ex : Rosa Parks à Villabé).
– Lorsqu’il faut prendre les transports en commun cela alourdi la facture des familles, qui paiera cette facture ?
– Le fait que des enfants de 11 ans prennent le bus tous seuls n’est pas rassurant non plus pour les familles.

La rentrée est dans quelques mois, il est grand temps de travailler avec les familles et de les informer.

 

Réforme du lycée 

Concernant la réforme du lycée, La FCPE a toujours plaidé pour un lycée polyvalent avec une offre diversifiée, la fin de la hiérarchie entre séries et voies. En bref, un lycée qui soit en mesure d’offrir une palette de formations aussi large que possible pour répondre à un maximum d’attentes.

Ainsi, les élèves pourraient construire progressivement leur parcours, et le lycée deviendrait un lieu unique réunissant plusieurs chemins pour accéder au baccalauréat. Or, aujourd’hui, la voie générale et technologique est traitée d’un côté, la voie professionnelle de l’autre.

A ce jour, le projet de réforme n’est pas en phase avec ce que la FCPE défend. Tout porte à croire que le lycée se transforme en un lieu de pré-orientation vers l’enseignement supérieur, les bouquets de spécialités seront choisis en fonction des portes qu’ils ouvriront dans Parcoursup. La règle qui devrait être de mise est le choix, par les élèves, de disciplines en fonction de leurs centres d’intérêt du moment, pour se déterminer dans un second temps sur un choix professionnel.

Malgré les propositions de la FCPE, la transformation du lycée n’est pas à la hauteur des ambitions de l’école de la République.

 

« Faire émerger l’école de la confiance », voici la nouvelle devise qui guide l’action de Monsieur BLANQUER. Si la FCPE peut se féliciter de la scolarisation obligatoire dès 3 ans, elle a d’ores et déjà fait part de sa réaction sur plusieurs points de tension.

Sur le dédoublement des classes de CP en zone prioritaire au détriment des autres zones

Sur les rythmes scolaires, la FCPE le clame haut et fort depuis plusieurs années : en raison d’une mauvaise répartition des temps de classe sur l’année, le calendrier scolaire n’est pas adapté au rythme des enfants.

Sur la disparition des directeurs des petites écoles qui sont les premières personnes ayant le rôle de médiation avec les parents et d’autres mesures qui ne correspondent pas aux attentes des familles.

Nous attendons plus de l’école de la République pour nos enfants.

Commentaires clos.

Calendrier

Mars  2019
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
   
  1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31

Abonnez vous à notre actualité par courriel

Entrer votre adresse mail :