Refonder l’Ecole nécessite une mobilisation de tous

26 novembre 2012
Par

Edito nl2 01

Lettre n°19 –

Décembre 2012

Pour transformer l’Ecole, il ne s’agit pas seulement de changer l’organisation de la semaine. Il s’agit avant tout de terminer de convaincre tous les acteurs que ce changement est indispensable et possible. Mais nous devons maintenant le constater : arrivés au moment de la mise en œuvre, certains semblent se recentrer sur leurs revendications propres ou leur gestion quotidienne.

Pourtant, tous avaient remis en cause le fonctionnement de l’Ecole et avaient accepté de se lancer dans une véritable refondation des temps, horaires, programmes, pédagogie, structures.

A propos des rythmes, tous ont signé dans la plateforme de la JPA le rejet de la semaine de 4 jours et la trop grande densité des journées et de l’année.

C’est donc maintenant avec le pôle des usagers et les associations partenaires de l’école rassemblées dans le CAPE qu’il va nous falloir agir, nous parents d’élèves avec nos élus, nos conseils locaux.

Nos résultats aux élections qui seront publiés dans les prochains jours montreront une fois de plus la force de notre fédération, seule présente partout sur le territoire. Ils nous engageront aussi à agir pour transformer l’école de nos enfants pour une école plus juste et bienveillante, qui refuse l’échec qu’elle produit elle-même et ses sorties sans diplôme ni qualification.

C’est dans ses objectifs et dans ses méthodes qu’il faut changer l’Ecole, bien au-delà du changement indispensable dans ses moyens et ses structures. C’est en ce sens qu’il s’agira ou non d’une refondation.

Retarder le début de ce changement, c’est refuser de reconnaitre que les enfants ne peuvent plus attendre. La création d’un fonds spécifique de 250 millions d’euros pour lancer la réforme dès 2013 réaffirme une nouvelle fois la priorité à l’Ecole alors que le soir même la France perdait son « triple A ». Cette opportunité ne se représentera pas de sitôt. Laisser passer cette chance serait un reniement de toutes les prises de position des uns et des autres depuis cinq ans.

Notre mobilisation peut être décisive. Il faut aller au-devant des parents, des élus, des enseignants, développer le refus de la résignation. Oui, il est possible de refonder l’Ecole ! Faire du neuf demande du courage, montrons qu’il ne nous a pas quitté !

Entrainer la communauté éducative dans cette aventure est une nécessité. Multiplions les rencontres, les débats, les communiqués pour transformer l’essai des nuits des écoles en mobilisation pour la refondation.

Mots-Clés : , ,

One Response to Refonder l’Ecole nécessite une mobilisation de tous

  1. Agnès Martin le 22 décembre 2012 à 15 h 20 min

    Concernant la semaine de 4 jours qui semble être la cause de tous les maux. Nous sommes le pays d’europe qui ne fait que dégringoler dans le classement de pays de l’ocde et en Europe en matière de niveau scolaire. Nous sommes le pays où les enfants ont de loin le plus de vacances scolaires – en particulier sur la période d’été. Pouquoi ne pas tout simplement raccourcir les différents congés sans oublier de faire travailler les enfants jusqu’aux grandex vacances et non pas jusqu’au 10 juin (réalité terrain dont personne ne parle jamais). Nous pourrions peut alors conserver la semaine de quatre jours, leur laisser le temps d’assimiler. Les divers lobbies sont ils trop puissants ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Calendrier

Novembre  2017
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
   
  1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30  

Abonnez vous à notre actualité par courriel

Entrer votre adresse mail :