La FCPE dénonce une Ecole fonctionnant à l’envers

13 avril 2012
Par
Communiqué de presse

 

13 avril 2012

 

La FCPE dénonce une Ecole fonctionnant à l’envers

 

 

Le  rapport d’observations provisoires de la Cour des comptes sur les moyens allouĂ©s Ă  l’Ecole dresse un constat accablant des choix politiques faits par le gouvernement et sa majoritĂ©.

 

Alors que la justice sociale voudrait que les moyens humains et financiers soient attribuĂ©s en prioritĂ© aux enfants issus des milieux sociaux les moins favorisĂ©s pour compenser les inĂ©galitĂ©s, la Cour des comptes confirme que l’Etat dĂ©pense plus pour ceux qui ont dĂ©jĂ  plus. La comparaison entre les dotations des acadĂ©mies de CrĂ©teil et de Paris est particulièrement parlante. En 2011, l’acadĂ©mie de CrĂ©teil a perdu 426 postes dans le second degrĂ©, alors qu’elle gagnait 3 836 nouveaux Ă©lèves, quand l’acadĂ©mie de Paris a obtenu 20 emplois de plus pour 1 000 Ă©lèves supplĂ©mentaires. Le gouvernement, non content de tout ce qu’il a dĂ©jĂ  dĂ©truit, a dĂ©cidĂ© que la rĂ©gion Nord-Pas-de-Calais, qui n’est pourtant pas reconnue comme Ă©tant la plus riche, perdra encore 1 000 postes. Et que dire du dĂ©mantèlement prĂ©vu de l’Ecole rurale avec la suppression de 4% des postes dans le Limousin en un an, au prĂ©texte qu’ils sont moins « rentables », les Ă©lèves Ă©tant moins nombreux par classe que dans des rĂ©gions plus urbanisĂ©es ?

 

La FCPE rappelle qu’elle demande, entre autres, de porter la dépense publique pour l’éducation à 7,5% du PIB,  le rétablissement de tous les postes supprimés depuis cinq ans, et de donner priorité dans l’allocation de ces moyens aux zones les plus défavorisées socialement. Elle a la conviction que c’est en réunissant ces moyens supplémentaires et en les dépensant plus justement que nous pourrons construire une Ecole permettant la réussite de tous.

 

Ce rapport montre la pertinence et l’actualitĂ© des 12 exigences de la FCPE pour l’Ecole, prĂ©sentĂ©es aux candidats Ă  l’élection prĂ©sidentielle, et dans lesquelles la FCPE demande Ă  l’Etat de garantir l’Ă©galitĂ© sur tout le territoire. Cela implique de « donner plus Ă  ceux qui ont moins », en consacrant plus de moyens humains Ă  l’Ecole et en mettant en place une vĂ©ritable pĂ©rĂ©quation budgĂ©taire.

 

 

Mots-Clés : , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Calendrier

Octobre  2018
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
   
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31  

Abonnez vous à notre actualité par courriel

Entrer votre adresse mail :