BAC S

25 juin 2011
Par

Aux adhérents :

Suite à la fuite concernant l’épreuve de mathématiques au bac S et à la décision du ministre d’annuler l’exercice concerné, la FCPE nationale a réagi à plusieurs reprises avec les organisations lycéennes, la FIDL et l’UNL, en publiant deux communiqués de presse, le mercredi 22 juin et le vendredi 24 (voir pièces jointes) et en organisant une conférence de presse le jeudi 23.

La décision prise par le ministre de l’Education nationale d’annuler l’exercice 1 de l’épreuve de mathématiques n’est pas acceptable, car elle ne rétablit pas l’égalité, bien au contraire : elle remet en cause le travail des candidats en leur refusant des points auxquels ils ont droit. En outre, elle favorise toujours les « fraudeurs », puisque ceux-ci auront passé très peu de temps sur l’exercice n°1 et auront ainsi disposé de plus de temps en moyenne que les autres candidats pour les exercices suivants qui restent notés et même augmentés dans leur barème !

La FCPE continue de privilégier une solution alternative à l’annulation pure et simple de l’épreuve, ce qui correspond à la demande des organisations lycéennes et des syndicats enseignants, ainsi que de la majorité des parents de candidats, qui estiment que ceux-ci sont bien trop stressés pour repasser une épreuve dans de bonnes conditions et craignent qu’un décalage dans la proclamation des résultats n’ait des effets sur l’orientation future des candidats

Nous faisons pression depuis mercredi sur le ministre pour obtenir une autre mesure que celle décidée, qui lèse les candidats sans rétablir l’égalité entre eux. Nous demandons avec l’UNL que le ministre décide soit d’attribuer les 4 points de l’exercice à tous les candidats, soit de faire corriger l’épreuve, quitte à donner des consignes pour tenir compte de la fraude.

Vous pouvez de votre côté adresser un message au ministère pour dire votre mécontentement, par téléphone (01 55 55 10 10) ou par mail (info-dgesco@education.gouv.fr), en mettant la FCPE nationale et le médiateur académique en copie.

——————————————————————————————————————————————————–

Communiqué de presse

22 juin 2011

Contacts Presse :

FCPE – Laurence GUILLERMOU

Tél : 01.43.57.16.16

FIDL – Massira BARADJI

Tél : 06.87.44.91.07

UNL – Victor COLOMBANI

Tel : 06.08.91.72.54

Bac S 2011 : la fuite en avant !

La FCPE, la FIDL et l’UNL jugent que la décision prise par le ministre de l’Education nationale d’annuler une partie de l’épreuve de mathématiques du bac S pour cause de fuite n’est absolument pas satisfaisante.

Cette nouvelle arrive quelques jours après que trois mille copies de philosophie se sont retrouvées sans correcteur. Cela prouve une fois de plus le manque d’encadrement dramatique que subit l’Education nationale dû aux politiques gouvernementales de suppression de postes dans les services publics.

Et l’énoncé d’un second exercice de l’épreuve de mathématiques du bac S est maintenant également remis en question !

Prise sans aucune concertation, la décision concernant l’épreuve de mathématiques ne rétablit en aucun cas l’égalité entre candidats, puisque ceux qui ont privilégié l’exercice incriminé, sans avoir pour autant profité de la fuite de ce sujet, seront défavorisés, d’autant que l’exercice en question était semble-t-il le plus facile.

La seule solution satisfaisante sur le plan moral serait l’annulation pure et simple et la réorganisation de l’épreuve, mais la FCPE, la FIDL et l’UNL s’accordent à la repousser comme trop pénalisante pour l’ensemble des candidats et comme matériellement compliquée à mettre en œuvre. Il appartient au ministre de trouver une solution qui rétablisse véritablement l’égalité et de consulter pour cela la communauté éducative.

Pour la FCPE, la FIDL et l’UNL, cet incident très problématique est significatif de la nécessité désormais urgente de revoir les modalités d’organisation du baccalauréat, ainsi que de sortir du modèle d’un diplôme uniquement fondé sur l’examen terminal, ce qui n’est pas toujours bénéfique pour les élèves. Malheureusement, le ministre n’a pas souhaité le faire lors de la réforme du lycée de 2010.

Compte tenu des opportunités offertes par les nouvelles technologies de communication et du précédent de cette année, il y a fort à parier que le respect de l’égalité entre candidats à des épreuves de cette nature et organisées de cette façon ne pourra plus être assuré.

——————————————————————————————————————————————————-

Communiqué de presse

24 juin 2011

Contacts Presse :

FCPE –

Laurence Guillermou Tél : 01.43.57.16.16

UNL –

Victor Colombani

Tel : 06.08.91.72.54

Bac S : prendre une décision juste !

Le FCPE et l’UNL ont tenu une conférence de presse le 23 juin pour dénoncer la décision du ministre de l’Education nationale de neutraliser la correction de l’exercice 1 de l’épreuve de mathématiques du baccalauréat scientifique.

Les parents d’élèves et les lycéens s’élèvent contre cette décision injuste pour tous les candidats ayant composé.

Elles demandent solennellement au ministre de revenir sur sa décision, soit en acceptant la correction de l’exercice 1, soit en accordant les 4 points en question à l’ensemble des candidats.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Calendrier

Octobre  2019
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
   
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31  

Abonnez vous à notre actualité par courriel

Entrer votre adresse mail :